Soyez transporté dans la galaxie de Pégase, 24 ans après l'arrivée des Terriens dans la cité mythique.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Allez tout droit en prison, ne passez pas par la case départ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
N224 "Akyna"
Extra-Terreste
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Allez tout droit en prison, ne passez pas par la case départ...   Sam 28 Fév - 21:48

Arrow La salle d'embarquement Arrow

La porte coulissante se referma sur Akyna. Instantanément, un bouclier bleuté se forma tout autour de la cellule, l'isolant du reste de la pièce.
Sans se retourner, l'androïde ressenti le soulagement des soldats de son escorte derrière la porte de la cellule. Les uns après les autres, ils quittèrent la pièce, ne laissant qu'un homme pour garder leur étrange prisonnière.
Akyna profita de ce moment de répit pour observer son nouvel environnement.
Il s'agissait d'un quadrilatère de 5 à 6 m². Le sol, gris et métallique était propre. Les murs, constitués de barreaux de métal de la même couleur que le sol, étaient complétés par le bouclier bleuté. Par l'expérience, Akyna constata que le bouclier dégagait une décharge électrique dès qu'un objet quelconque le touchait. Efficace.
97 minutes et une trentaine de secondes.
Plus qu'un peu moins d'une heure et demie avant le début de sa régénération.

L'androïde s'assit en tailleur dans l'un des coins de la cellule et sortit sa flûte, sous le regard inquisiteur du garde.
Akyna entama une mélodie douce et vibrante, pleine de légèreté. Les notes s'envolèrent, quittant la flûte et traversant l'air telles des colombes.
Le garde, d'abord sur le qui-vive, finit par se laisser bercer par la musique.
Le regard dans le vague, toutes ses pensées focalisées sur son instrument, Akyna continua de jouer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Lal
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 224
Age : 30
Localisation : Atlantis
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Allez tout droit en prison, ne passez pas par la case départ...   Mar 3 Mar - 1:01

Arrow Les quartiers

Lucas ouvrit la porte de la prison qui renfermait les cellules de la cité. L'un des soldat était resté à l'intérieur pour plus de sécurité mais Lucas lui fit un signe de la tête pour qu'il sorte et reste devant la porte, ce qu'il fit. Une musique résonnait dans la grande pièce, provenant de la cellule.

Il s'approcha doucement de cette même cellule, que le soldat gardait car il ne voulait pas effrayer la jeune fille présente à l'intérieur. Certes, il devait l'interroger mais il espérait davantage instaurer un dialogue plutôt qu'un interrogatoire en règle.


"C'est très beau, vous êtes douée." lui dit-il attendant sa réponse.

_________________

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sga-futur.jdrforum.com
N224 "Akyna"
Extra-Terreste
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Allez tout droit en prison, ne passez pas par la case départ...   Mar 3 Mar - 2:33

Akyna prit alors conscience de la présence d'une personne de plus dans la salle. Elle continua sa mélodie tout en détaillant le nouveau venu.
Jeune, grand...beau. Un regard intelligent. L'androïde remarqua d'emblée des réflexes de militaire, en étudiant sa posture. Akyna remarqua le changement d'attitude du garde en présence de l'inconnu. Un gradé, ou du moins quelqu'un d'importance.
Un rapide scan confirma qu'il portait une arme. Et une ceinture pour le moins originale. Pas ou peu de bijoux. Deux plaques autour de son cou, suspendues à une chaine.
Akyna continua durant quelques secondes à tirer de sa flûte une série de notes douces, cloturant ainsi la mélodie.


-Merci. Je suis heureuse que cela vous ai plu.

Sur ces mots, l'androïde se releva d'un geste rapide et souple, conforme à sa silouhette. Elle plongea son regard noisette dans celui du jeune homme se trouvant devant elle l'espace d'un instant. "Les yeux ne mentent pas", avait entendu un jour Akyna. C'était vrai. Malheureusement, elle ne vit rien de particulier, si ce n'est une petite différence insignifiante et étrange qui l'intrigua. Sans doute rien. Mais l'androïde préféra ne rien laisser au hasard et nota mentalement ce détail.

-Je me nomme Akyna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Lal
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 224
Age : 30
Localisation : Atlantis
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Allez tout droit en prison, ne passez pas par la case départ...   Mar 3 Mar - 2:49

"Moi je m'appelle Lucas." lui répondit-il. Bien qu'Akyna ressemblait à s'y méprendre à une humaine, Lucas remarqua une légère différence dans son attitude qu'il se qualifia de "mécanique". Mais il fallait tout de même bien faire attention pour remarquer ce petit détail.

"Je suis désolé pour cet accueil, mais nous n'avons pas l'habitude de recevoir des visiteurs qui n'ont pas de code d'activation. Nous sommes très pointilleux sur ce point." lui dit-il amicalement.

_________________

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sga-futur.jdrforum.com
N224 "Akyna"
Extra-Terreste
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Allez tout droit en prison, ne passez pas par la case départ...   Mar 3 Mar - 3:31

La réponse de Lucas fit sourire Akyna. Des fossettes se creusèrent sur ses joues. Bien sur, qu'ils étaient pointilleux à ce sujet. Au vu de ce l'androïde connaissait de Pégase, c'est à dire bien peu, c'était extrêmement logique. Et même avec le nombre de soldat impressionnant placés devant la Porte, elle commençait à prendre conscience du risque qu'ils avaient prit à les laisser venir, Ekaterina et elle.
Cela dit, avec les...82 minutes d'autonomie qu'il lui restait, elle n'était une menace pour personne. Elle pourrait à la rigueur fuir, mais pour mieux se cacher ensuite...Inutile, donc. Puis, ils avaient l'air sympa, sur cette base. Enfin, quand ils ne pointaient pas le canon de leurs armes dans sa direction...


-Je comprend, je comprend. Répondit-elle, en fermant à demie ses paupières, dans un signe de confiance.

Akyna connaissait la vraie raison de la venue du jeune Atlante. Elle imaginait les multiples questions des chefs de cette base à son sujet. Et elle les comprenaient. Autant inviter Lucas à les lui poser, ça ne simplfiera que plus sa tache, oh combien ingrate.


-Vous avez des questions à mon sujet, n'est-ce pas? Hostile, non hostile, dangereuse, non dangereuse... Je vous en prie, je vous écoute, Lucas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Lal
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 224
Age : 30
Localisation : Atlantis
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Allez tout droit en prison, ne passez pas par la case départ...   Mar 3 Mar - 3:42

Lucas fut impressionné d'une telle franchise et d'un direct aussi rapide de son interlocutrice. En général, les personnes en cellules ne voulaient rien dire ou au mieux, en dévoiler le moins possible.

Donc tout d'abord déconcerté par ce franc parlé, Lucas se lança.

"Très bien. Bien sûr la question évidente étant de savoir si vous êtes une menace pour nous ou non. Et à vrai dire, si vous ne l'êtes pas, je voudrais juste vous connaître un peu mieux, à commencer par ce que vous est arrivé sur la planète d'où vous êtes arrivée avec votre amie."

Lucas s'approcha un peu plus de la cellule et continua :
"Et je dois vous dire que nous des personnes très curieuse et vous avouer que mes supérieurs, serait curieux de savoir comment vous pouvez posséder des nanites et aussi de connaître le lieu d'où elles proviennent."

Lucas lui parlait calmement, il savait très bien qu'un ton dur et/ou sec provenant d'une personne qui n'ait pas manifesté la moindre menace jusqu'ici ne serait d'aucune utilité.

_________________

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sga-futur.jdrforum.com
N224 "Akyna"
Extra-Terreste
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Allez tout droit en prison, ne passez pas par la case départ...   Mar 3 Mar - 4:03

Cette première question était surprenante. D'ailleurs, cela du se lire sur son visage. D'où provenaient les nanites qui s'occupaient de faire le ménage en elle même? De son corps, cette question. Elles y étaient produites en cas de besoin pour réparer les éléments endommagés. Mais la question devait sous-entendre "quelle est leur lieu de conception?". Akyna n'en avait aucune idée. Le vide, le néant. L'amnésie. Que dire lorsque l'on ne sait pas?

Elle répondit donc à cette première question, espérant que la vérité suffise à Lucas.

Puis, elle s'épancha sur ses aventures depuis son "arrivée" en Pégase. Enfin, du plus loin où sa mémoire pouvait remonter. Son arrivée sur Cargis, à bord de sa navette endommagée par les Wraiths: son instinct lui avait permit de poser son appareil sans s'écraser ce qui tenait presque du miracle vu son état.
Durant l'exploration de la planète, elle avait découvert les ruines d'un village, dans lesquels se trouvait un vieil homme mourant. Ils avaient vécus ensemble quelques mois, jusqu'au décès de ce dernier
. Mais avant de mourir, le vieux Thenac lui avait offert sa flûte. Il lui aussi avait légué le brouillon de ses mémoires ainsi que quelques notes qui se trouvaient dans son sac. Parmi ces dernières, se trouvait une liste d'adresse de Porte, dont celle d'Atlantis. Et par le plus grand des hasards, ses premiers essais en vu de se familiariser avec la Porte des Étoiles sur Cargis avaient été effectués avec cette même adresse.
Mais, tout en ignorant son nom, c'était sur Olésia qu'Akyna avait jeté son dévolu. Elle avait encodée l'adresse au hasard et franchi la Porte, débouchant avec surprise sur cet autre monde. Et c'est sans se douter que son arrivée avait été entendue par une jeune fille qu'elle commença à explorer les alentours. La présence de la jeune Olésienne ne resta pas longtemps secrète. C'est grâce à un morceau de flûte qu'Ekaterina et Akyna firent connaissance.
Sur l'invitation de la jeune Olésienne, elles avaient été jusqu'à l'ancienne capitale en ruine, où se trouvaient encore quelques survivants. Et c'est ceux là même qui les attaquèrent, au détour d'une rue. D'abord à distance, attaque facilement repoussée par le bouclier d'Akyna, puis au corps à corps. Durant l'affrontement, un coup porté à la tête assoma Ekaterina, tandis qu'Akyna repoussait l'assaut seule. L'audacieux attaquant paya ce geste de sa vie dans les secondes qui suivirent...
C'est la surprise causée par l'efficacité de la défense de l'androïde qui fit fuir un instant les attaquants. Ce temps fut utile à Akyna qui en profita pour fuir, Ekaterina inconsciente dans ses bras.
L'androïde insista particulièrement sur l'étude de la navette qu'elle avait trouvée près de la Porte et qui lui avait permit d'en savoir suffisemment sur Atlantis pour leur demander de l'aide. La banque de donnée endomagée avait sauvée les deux amies d'une course-poursuite s'annonçant sanglante pour les deux camps.
Une petit bricolage à coup de nanites et une dérivation d'énergie remit en état le DHD et permit aux deux jeunes femmes de fuir vers Atlantis.
La suite, Lucas devait le connaitre. Cela ne datait que de quelques dizaines de minutes, à peine.

Cela prit près d'une demie-heure, durant lesquel elle avait monopolisé la parole de façon presque ininterrompue. Sa réserve d'énergie venait de franchir la barre d'une heure de surplus avant régénération. Au pire, la demie-heure de secours était prête à servir...
C'est en silence, d'un regard interrogateur qu'Akyna attendit de Lucas une nouvelle question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Lal
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 224
Age : 30
Localisation : Atlantis
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Allez tout droit en prison, ne passez pas par la case départ...   Mar 3 Mar - 22:30

Lucas écouta attentivement le récit d'Akyna, et ne confirma que ce qu'il supposait déjà lorsqu'elle lui apprit que les nanites qu'elle possédait, c'était elle qui les produisait instinctivement.
Cependant, il recula d'un pas sachant ce que des nanites mal intentionné pouvait causé à un humain. L'histoire de sa mère était une leçon à retenir qu'il n'oubliait jamais.

Enfin lorsqu'Akyna termina, Lucas se trouva intrigué par les capacités de l'androïde car au vu de ce qu'elle venait de lui raconter, elle lui ressemblait beaucoup à ce niveau là. Mais il ne s'attarda pas.

Et bien qu'elle ne fut pas humaine, Akyna lui dit qu'elle était amnésique. Peut-être un défaut de programmation ou un bug ? En tout cas, elle lui avait apparemment raconté toute sa vie, qui ne semblait pas être longue du tout.


"La navette que vous avez trouvé sur Olésia était un jumper, vous avez dit que vous l'aviez suffisamment réparé avec vos nanites pour remettre en état le DHD ? Donc si vous possédez des nanites c'est que vous n'êtes humaine, et malgré votre amnésie vous avez su les programmé pour réparer une technologie dont vous ne saviez rien ou presque ? Vous réalisez que l'amnésie dont vous êtes victime, recelle peut-être un savoir que vous avez utilisé dans le Jumper ?"

_________________

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sga-futur.jdrforum.com
N224 "Akyna"
Extra-Terreste
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Allez tout droit en prison, ne passez pas par la case départ...   Mer 4 Mar - 6:54

-A vrai dire, mon amnésie ne semble toucher que mes mémoires antérieures à l'éjection de ma navette. Je sais par exemple qu'avant d'être éjectée, je me trouvais sur une frégate d'exploration. Je revois les couloirs, les cabines, des visages que j'ai l'impression d'avoir connu ou de connaitre sans toutefois pouvoir leur donner de nom...
Je ne me rappelle pas le nom de cette frégate, ni d'où elle venait et encore moins de qui l'a conçu. Je sais juste que j'étais à bord en tant qu'éclaireur, rien de plus.
Mais par contre, je sais tout de moi et de ma conception. Je peux donner avec exactitude tout les renseignements me concernant. Ainsi, reprogrammer mes nanites m'est naturel, tout comme il est naturel pour vous de plier le doigt.
Et avec le...le Jumper, c'est ça? Donc, avec le Jumper, j'ai analysé la structure du matériel en envoyant mes nanites explorer, puis je leur ai demandé de réparer les points qui me semblait défaillant, rien de plus.

L'androïde s'interrompit. Elle avait notée le léger recul de Lucas à la mention des nanites. Il n'avait pas été le seul à avoir eu ce tic, trahissant une peur certaine. La question qui s'imposa à l'esprit d'Akyna fut la suivante: pourquoi des nano-robots pouvaient leur faire peur, alors qu'elle se jugeait beaucoup plus dangereuse que ces poussières mécaniques? Un mystère semblait se dresser devant elle.
Akyna riva ses yeux sur ceux de son interlocuteur et entreprit de le lui demander:


-Mes nanites vous intéressent et vous effrayent. Elles ne sont en moi que pour m'entretenir; ma lame et mes bras sont largement plus dangereux, en comparaison. Puis-je savoir pourquoi un élément inoffensif comme elles vous fait autant frémir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Lal
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 224
Age : 30
Localisation : Atlantis
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Allez tout droit en prison, ne passez pas par la case départ...   Jeu 5 Mar - 3:38

Lorsqu'Akyna lui raconta plus de détails, il comprit qu'elle souffrait d'amnésie rétrograde qui, si elle avait été humaine, il aurait pu l'aider. Mais au vue de ses caractéristiques il ne lui dit rien ne sachant pas comment retrouver les bouts de mémoires qui lui manquer. Toute fois, il était fort possible qu'elle recouvre la mémoire petit à petit comme humain, lorsqu'il en est atteind.

C'est alors qu'Akyna lui posa une question à propos des nanites.

"Les nanites sont des ordinateurs infiniment minuscule qui ont déjà fait du mal parmi mon peuple. À plusieurs occasions, elles ont déjà montré qu'elles étaient capables de se reprogrammer d'elles-mêmes et de se reproduire... visant à nuire les hommes..."

Lucas marqua une petite pause pensant à ce qu'elles avaient fait vivre à sa mère et au reste de l'exploration il y a plus de 24 ans de cela et reprit :
"Je pense que nous préférons avoir à faire à des armes contre lesquels nous pouvons lutter directement dans l'instant, une menace qui donne l'impression de pouvir faire quelque chose dans la seconde. Ce qui n'est pas le cas avec de si petites machines telles que les nanites."

Il la regarde un instant et pensa que malgré sa condition elle s'inquiétait peut-être pour Ekaterina et lui fit alors une proposition :
"Si vous le désirez je peux aller voir comment va votre amie et revenir nous informer."

_________________

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sga-futur.jdrforum.com
N224 "Akyna"
Extra-Terreste
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Allez tout droit en prison, ne passez pas par la case départ...   Ven 6 Mar - 3:19

Le fait d'apprendre que des nanites s'étaient reprogrammées d'elles-même pour nuire avait fait trembler la jeune femme. Les siennes ne présentaient pas ce problème: elles lui étaient entièrement sous contrôle. Seul Akyna pouvait reprogrammer ses nanites. Et au vu du code de cryptage hautement sécurisé employé, aucun soucis de tentative de piratage...
D'autre part, impossible pour elles de se multiplier comme cela. Elles n'avaient pas été conçue et programmées ainsi. Ce serait possible, certes, mais inutile. Un "organe" au sein de son corps bio-mécanique se chargeait de la production...

Comme elle comprenait Lucas lorsqu'il lui disait qu'ils préféraient affronter un adversaire moins...efficace et implacable. Souvent, on aime à croire que l'on peut se défendre...Mais ce n'est pas toujours le cas.


"Si vous le désirez je peux aller voir comment va votre amie et revenir vous informer."

EKATERINA! Que lui était-il arrivé depuis? Les soins ont-ils été prodigués à temps? Ses gestes l'avait elle aidé? Etait elle en vie? Allait-elle bien? Avait-elle souffert, ou pire, souffrait-elle encore?
Que de question envahirent les pensées de l'androïde lorsque l'atlante la mentionna.


-Oui, s'il vous plait! J'espère de tout coeur que vous apporterez de bonnes nouvelles!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Lal
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 224
Age : 30
Localisation : Atlantis
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Allez tout droit en prison, ne passez pas par la case départ...   Ven 6 Mar - 3:31

Lucas lui adressa un sourire au vue de l'empressement de la jeune androïde face à l'état de santé de son amie.

"Je vais donc de ce pas prendre de ses nouvelles et je reviendrais vous en informer par la suite."

Lucas sortit alors de la pièce et s'adressa au soldat devant la porte qui s'apprêtait à ré-entrer.
"Ce n'est pas la peine, montez la garde devant la porte."

Le soldat lui fit un signe de la tête montrant qu'il avait comprit l'ordre et resta à sa place tandis que la porte se referma derrière les 2 hommes.

Arrow L'infirmerie - Réveil après Olésia

_________________

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sga-futur.jdrforum.com
N224 "Akyna"
Extra-Terreste
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Allez tout droit en prison, ne passez pas par la case départ...   Sam 7 Mar - 4:31

Akyna regarda Lucas s'éloigner. Il prononça quelques mots au garde et la porte se referma, lui laissant un peu d'intimité.
Environ 50 minutes de surplus d'énergie, hors réserve de secours.
Ça lui laissait encore un peu de temps. Elle n'avait pas envie de devoir se désactiver pour se régénérer. D'autant que dans ce cas là, elle deviendrait vulnérable au monde extérieur.
Bien qu'elle soit plus résistante en moyenne qu'un humain, elle n'était pas dénuée de faiblesses. Tant physiques que sentimentales. Il lui fallait apprendre à ressentir. Autant cela se faisait instinctivement pour un humain, autant pour elle cela prenait des airs de découverte de chaque secondes.

S'étant réinstaller dans l'un des coins de la cellule, Akyna porta sa flûte à sa bouche et tira quelques notes, lorsqu'elle s'arrêta net. Une scène se déroulait sous ses yeux. Un souvenir qui remontait. Elle avait déjà connu cette expérience plusieurs fois en compagnie d'Ekaterina.
Ce qu'elle vit cette fois-ci la déconcerta de prime abord.

Elle se voyait aux côtés d'un jeune homme, riant et parlant avec entrain. Ils se trouvaient dans un parc, au bord d'un lac. Le soleil se reflétait sur les eaux, offrant aux deux jeunes gens des couleurs argentées et dorées. Une légère brise animait les branchages des arbres alentours. Quelques nuages agrémentaient le ciel bleu d'une touche blanche.

Un bien étrange sentiment s'empara de l'androïde. Un sentiment d'une rare puissance et intensité. Tel que sa main lâcha la flûte, qui tomba sur ses genoux. Ses yeux s'écarquillèrent et sa bouche s'entrouvrit devant la scène enchanteresse et incroyablement réaliste.
L'amour. Cet incroyable sensation de connaitre sans pouvoir donner de nom, de savoir tout en l'ignorant bien qu'omniprésente à chaque flash devint insupportable.

La Akyna de la vision se serra contre le jeune homme et déposa un petit baiser au creux de son cou. Celui-ci passa son bras autour de ses épaules et le lui rendit sur le front. Leurs visages rayonnaient de bonheur à tel point qu'ils en éclipsaient presque le soleil, pourtant radieux.
Akyna nota plusieurs détails qui la troubla: le jeune homma respirait et sa peau dégageait une délicate chaleur. Son odeur était enivrante, marquant chaque atome de son être. Un léger battement régulier se faisait entendre tel un métronome. Un coeur...
Il était humain.

La vision s'estompa, revenant à la réalité.
L'androïde n'en revenait pas. Elle avait aimé et aimait encore un jeune humain.
Qui était-il? Où était-il? Que lui était-il arrivé? De quand ce souvenir datait? Etait-ce récent?
Akyna n'aurait su que répondre.
Une brusque inspiration la prit soudain. Ses doigts se déplacèrent sur son épaule, cherchant à l'aveugle. Cela ne dura pas longtemps: ils trouvèrent rapidement l'objet de leur quête: un petit mécanisme caché. Elle ouvrit une petite poche secrète de son armure dont elle ignorait ou avait oublié l'existence, au niveau de sa poitrine, où se trouvait le coeur chez les humains. Elle y plongea son index et son pouce, curieuse. Elle en sortit une petite chainette argentée à laquelle se trouvait suspendue un petit pendentif rond, frappé d'un étrange enchevétrement de lignes et au centre duquel un éclat de cristal se trouvait enchassé. Au dos, se trouvait gravés ces quelques mots: "A Akyna qui éclaira ma vie". Un élégant "J" majuscule composait la seule signature de ce court message.

Troublée, l'androïde se saisit de sa flûte, toujours posée sur sa jambe et entama sans réellement y prêter attention une nouvelle mélodie. Douce et forte, passionnée pour la définir en un mot. Les notes s'écoulèrent telles des gouttes d'eau dans un ruisseau de beauté. Une musique enchanteresse et envoutante se répandit dans la pièce, évoquant un amour disparut mais retrouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N224 "Akyna"
Extra-Terreste
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Allez tout droit en prison, ne passez pas par la case départ...   Mar 19 Mai - 0:18

La vision d'Akyna passa au rouge. Une petite voix dans sa tête murmura quelques mots:
-Vous n'avez plus d'énergie. Mise en léthargie pour rechargement accumulateurs dans 10 secondes. Décompte...10...coupure senseurs principaux...9...
-N...non, pas...
-8...coupure générateur de champs électromagnétiques...6...
-...Maintenant...
-5...coupure des systèmes externes...3...coupure de l'alimentation du bloc "mouvement"...1...mise en veille initiée et engagée. Fin de procédure.
-Aaaaah...


L'androïde s'écroula sur elle même. Un dernier mouvement de ses paupières lui permit de voir une dernière fois le bouclier de sa cellule, avant de sombrer dans le néant.
Le réacteur à fusion froide commença la recharge des accumulateurs d'Akyna. Son étrange sommeil allait durer 8 heures...
Une éternité pour l'androïde.

Personne n'avait assisté à cet évènement, abstraction faite des caméras de sécurité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Allez tout droit en prison, ne passez pas par la case départ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Allez tout droit en prison, ne passez pas par la case départ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» C'est la deuxième étoile à droite, et tout droit jusqu'au matin !
» Peine et Panique, tout droit arrivé des Enfers
» Une mission tout droit en enfer… C’est chaud bouillant ! [Céleste & Ultia]
» Tinker Bell ? Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu’au matin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - The New Generation :: Atlantis :: Les Cellules-
Sauter vers: